« Le diabète devient un problème de type épidémique »

La prévalence du diabète a doublé en quinze ans. Depuis 2010, le diabète vient en tête des maladies donnant lieu à l'affection longue durée (ALD). Pour éviter les complications qui sont extrêmement nombreuses et touchent tous les organes, du cœur au rein ou aux pieds, il faut en premier lieu maîtriser son diabète.

Nadia Bastide-Sibille - Sophie Hoguin, publié le 01 février 2024

« Le diabète devient un problème de type épidémique »
La prévalence du diabète a doublé depuis 1998, passant de 3 % (2 millions de diabétiques) en 1998 à 6 % (4 millions) en 2019, avec environ 5 % de patients atteints du diabète de type 1 et 92 % de diabétiques de type 2. « Ces chiffres ne prennent en compte que les patients traités pharmacologiquement. En ajoutant les diabétiques qui s'ignorent et ceux traités par mesures hygiénodiététiques seules, on estime à un peu plus de 5 millions le nombre de patients diabétiques en France, soit une prévalence de 7,5 % », quantifie le docteur Dominique Simon, diabétologue et épidémiologiste, lors du Forum Bioclinique consacré au diabète organisé le 29 juin par Siemens Healthineers. Perte d'espérance de vie D'après l'étude Entred 2001, en France, le taux de mortalité à 10 ans des patients diabétiques âgés de 45 ans et plus à l'inclusion est de 35 %, les causes le plus souvent recensées étant les maladies cardio- vasculaires et le...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Biologiste Infos

S'abonner pour lire la suite