Ségur du numérique : les financements en biologie

Le Ségur a placé le numérique comme un enjeu majeur du secteur de la santé. Deux milliards d'euros d'investissements sont prévus, dont plusieurs dizaines de millions d'euros pour les laboratoires de biologie.

Morgan Bourven, publié le 16 septembre 2021

Ségur du numérique : les financements en biologie
La revalorisation des salaires du personnel soignant n'a pas été le seul sujet abordé par le Ségur de la santé - même s'il est peut-être le plus médiatique. Au menu des discussions figurait aussi le sujet du numérique, avec l'objectif de fluidifier et sécuriser les échanges de données entre professionnels et avec les patients. Les biologistes médicaux étant les professionnels de santé produisant le plus de données - et des données clefs dans le parcours de soins -, ils ont été considérés avec les radiologues comme les deux publics prioritaires avec lesquels engager cette démarche. « Les biologistes sont à un niveau de maturité plus avancé sur ces problématiques, et nous avons eu la volonté de chercher des professions qui allaient s'engager pleinement dans le Ségur pour le tirer vers le haut », déclare Olivier Clatz, directeur de programme du Ségur numérique, le 22 juin lors de l'émission Bio-M proposée sur Youtube par le Syndicat des...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Biologiste Infos

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Données de santé
  • Numérique
  • Stratégie
  • Actualités
  • Données de santé
  • Évènements
  • Numérique