Détection du virus Monkeypox

La société SpeedX a développé un kit de détection « PlexMonkeypox » qui cible le virus Monkeypox, mais également la famille des Orthopoxvirus. Sorti cet été, le kit est basé sur la technologie d'amplification d'acide nucléique PlexPrime.

RBI, publié le 16 février 2023

Détection du virus Monkeypox

Suite à l’arrivée de l’épidémie de Monkeypox en France, SpeedX a sorti cet été son kit de détection idoine. Ce test, nommé PlexMonkeypox, présente deux cibles : le virus Monkeypox et les Orthopoxvirus, famille dont il fait partie. « Cette année, l’épidémie concernait le virus Monkeypox, mais il est probable que d’autres Orthopox circulent à l’avenir », précise Sophie Grillere, Business Development Manager chez SpeedX. Le kit a été validé par le Centre national de référence Orthopoxvirus (CNR-LE). Ce test est basé sur la technologie propriétaire de speedX, PlexPrime, et est destiné à un usage de recherche (RUO – Research Use Only). Il s’agit d’une méthode d’amplification d’acide nucléique pour les cibles difficiles, ou pour les hotspots de mutation, qui rend possible l’amplification de plusieurs mutations en une seule réaction. « Cette technologie permet d’avoir une très haute spécificité par le biais de différentes sondes », explique Sophie Grillere.

Dans la même rubrique
  • À découvrir
  • Actualités
  • Informations Produits
Seringue préemplie d'héparine
  • Actualités
  • Informations Produits