Allergies : L’alarmine TL1A, un des déclencheurs du processus inflammatoire

L’alarmine TL1A, serait l'une des molécules responsables du déclenchement de l’inflammation à l’origine des maladies allergiques respiratoires telles que l'asthme et la rhinite allergique. Cette découverte par des scientifiques du CNRS, de l’Inserm et de l’université Toulouse III – Paul Sabatier pourrait aboutir à la mise au point de médicaments ciblant cette alarmine.

Par Sophie HOGUIN, publié le 10 avril 2024

Allergies : L’alarmine TL1A, un des déclencheurs du processus inflammatoire

En France, de l’ordre de 20 % des enfants à partir de 9 ans et de 30 % des adultes, en augmentation ces dernières années dans les pays industrialisés présentent une maladie allergique (source Ministère de la Santé). Et les formes d’asthme les plus graves sont responsables de plusieurs centaines de décès tous les ans. Le processus inflammatoire joue un rôle central dans les maladies allergiques respiratoires comme l’asthme et la rhinite allergique. Dans ces maladies, l’épithélium pulmonaire est un acteur majeur de l’inflammation respiratoire mais les mécanismes sous-jacents sont encore peu connus.

Une molécule d’alarme

Dans l’étude co-dirigée par Corine Cayrol et Jean-Philippe Girard, publiée dans le Journal of Experimental Medicine ce 10 avril,  les chercheurs ont identifié l’une des molécules responsables du déclenchement de la réaction allergique. La TL1A, de la famille des alarmines, est secrétée par l’épithélium pulmonaire quelques minutes après une exposition à un allergène de type moississure. Sa présence, en coopération avec l’interleukine-33 va alerter le système immunitaire de la présence d’un allergène. Un double signal d’alarme qui enclenche l’activité des cellules immunitaires et la cascade de réactions qui aboutissent à une inflammation allergique. Cette découverte ouvre la voie à des recherches sur des traitements par anticorps bloquant l’alarmine TL1A. Des nouveaux traitements qui pourraient bénéficier aux patients souffrant de formes sévères de maladies allergiques respiratoires.

Référence

TL1A is an epithelial alarmin that cooperates with IL-33 for initiation of allergic airway inflammation. Pauline Schmitt, Anais Duval, Mylène Camus, Emma Lefrançais, Stéphane Roga, Cécile Dedieu, Nathalie Ortega, Elisabeth Bellard, Emilie Mirey, Emmanuelle Mouton-Barbosa, Odile Burlet-Schiltz, Anne Gonzalez-de-Peredo, Corinne Cayrol et Jean-Philippe Girard. Journal of Experimental Medicine, le 10 avril 2024.
DOI : Journal of Experimental Medicine

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Évènements
Laboé-si,dengue,snmb,azoulay
  • Actualités
  • Données de santé
  • Numérique
biomed-j,biologistes médicaux
  • Actualités
  • Évènements