L'IA transforme la biologie médicale

La crise sanitaire a accéléré le recours aux outils numérique, présents aujourd'hui à chaque étape du suivi médical, et à l'intelligence artificielle (IA) en biologie médicale. Gestion des données de biologie, leviers à actionner pour une numérisation bénéfique et durable, étaient les thèmes à l'honneur, aussi bien lors des JIB (Journées de l'innovation en biologie) que des JFBM (Journées francophones de biologie médicale). Les start-up se penchent sur des solutions pour dégager du temps médical avec l'exemple de KIRO. L'année 2020 a également vu l'arrivée de la première chaîne d'automatisation en microbiologie dotée d'IA à l'AP-HP.

Nadia Bastide-Sibille; Benjamin Robert; Camille Boivigny, publié le 21 janvier 2021

L’IA transforme la biologie médicale
Les données de biologie, un enjeu clé pour l'IA En ouverture des JIB cette année, un thème résolument d'actualité : la place de l'intelligence artificielle (IA) en biologie médicale. Les questions soulevées sont nombreuses dans cette table ronde animée par François Blanchecotte, président du SDB : quelle utilisation pour l'intelligence artificielle (IA) dans la profession ? Quelle place pour les données de biologie ? À quelle évolution faut-il s'attendre concernant le SI-DEP (Système d'Informations de DEPistage), plateforme sécurisée mise en œuvre pour enregistrer les résultats des laboratoires de tests Covid-19 ? Pour Olivier Clatz, directeur du Grand Défi du gouvernement (« améliorer les diagnostics médicaux à l'aide de l'IA »), l'utilisation des données de santé et de l'IA permettrait de s'orienter vers une médecine personnalisée, avec la définition d'un profil pour chaque patient, dont les analyses...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Biologiste Infos

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Dossiers
  • Innovation
  • Prévention et dépistage
  • Recherche
  • Dossiers
  • Innovation
  • Recherche
  • Dans votre pratique
  • Dossiers
  • Recherche