Le NFL, un biomarqueur prometteur en neurologie

Le NFL s'avère hautement spécifique du système nerveux. De nouvelles technologies d'immunoassays ultrasensibles sont capables de le détecter à des concentrations infimes dans le sérum.

Agnès Bourahla-Farine, publié le 24 janvier 2023

Le NFL, un biomarqueur prometteur en neurologie
Certains scientifiques le surnomment « la CRP du neurologue ». D'autres, « la troponine du neurologue ». Le neurofilament à chaîne légère (NFL, pour neurofilament light chain) serait-il le biomarqueur d'avenir en neurologie ? C'est en tout cas le point de vue du docteur Aurélie Ladang, pharmacienne biologiste exerçant au CHU de Liège, mais également d'un grand nombre d'autres équipes à travers le monde, au vu de la littérature abondante sur le sujet. « Les NFL sont les molécules structurelles de l'axone : ils jouent un rôle dans sa structure et ont également un rôle synaptique. La présence de NFL est donc le reflet de la dégénérescence de l'axone », explique Aurélie Ladang lors du congrès de la Corata, en septembre 2022. Principalement exprimés dans les neurones à longue gaine de myéline, l'avantage majeur de ces neurofilaments est d'être hautement spécifiques du système nerveux. Techniques d'immunoassays...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Biologiste Infos

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • DIV - diagnostics in vitro
  • Economie
  • La vie du réseau
  • Recherche