Une approche « One Health » d'Aspergillus résistant aux azolés

À l'occasion de la Ricai 2023, Sarah Dellière, médecin biologiste mycologue à l'hôpital Saint-Louis et chercheuse à l'Institut Pasteur, a présenté une approche « One Health »1 de la résistance aux azolés chez Aspergillus fumigatus.

Par Sophie HOGUIN, publié le 10 avril 2024

Une approche « One Health » d’Aspergillus résistant aux azolés
Pour rappel, A. fumigatus est un champignon filamenteux de la classe des ascomycètes. Ubiquitaire (présent à chaque instant autour de nous avec plus de 100 spores dans chaque mètre cube d'air que nous inspirons), il s'agit d'un saprophyte naturel, qui se nourrit donc de la matière organique en décomposition. Un opportuniste D'un point de vue médical, c'est un opportuniste. Chez les sujets sains, aucune maladie ne se déclare, mais, dès lors qu'il y a une immunosuppression (générale ou locale), on voit apparaitre des pathologies infectieuses, aigües et chroniques. Cela peut aller de l'aspergillose pulmonaire invasive, avec une mortalité de 40 à 50 % à un mois chez les immunodéprimés, à des formes d'aspergilloses chroniques, ou encore à des formes d'aspergilloses bronchopulmonaires allergiques chez les patients déjà asthmatiques ou atteints de mucoviscidose avec des comorbidités très importantes : destruction du parenchyme pulmonaire due à...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Biologiste Infos

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Évènements
Laboé-si,dengue,snmb,azoulay
  • Actualités
  • Données de santé
  • Numérique
biomed-j,biologistes médicaux
  • Actualités
  • Évènements