Nouvelles recommandations pour les dysthyroïdies

La HAS a publié en 2023 des recommandations pour la prise en charge des dysthyroïdies. Le Dr Véronique Raverot, biologiste au CHU de Lyon, et le Pr Jean-Michel Petit, endocrinologue au CHU de Dijon, les ont présentées lors des BIOMED-J, fin mai car elles sont le fondement des changements dans la nomenclature des actes qui a cours depuis le 7 mai.

Agnès Bourahla-Farine, publié le 04 juillet 2024

Nouvelles recommandations pour les dysthyroïdies
Contexte

Une décision de l’UNCAM en date du 22 mars 2024 (après un vote de la commission de hiérarchisation des actes de biologie – CHAB – a été publiée au JO du 30 avril 2024. Cette décision modifie le chapitre 10, Hormonologie, de la nomenclature des actes de biologie médicale (NABM). Elle met la nomenclature en conformité avec les recommandations de la HAS dans un contexte de maîtrise médicalisée. Les modifications s’appliquent depuis le 7 mai 2024.

L’hypothyroïdie est fréquente : sa prévalence est ainsi estimée aux Etats-Unis à 15,6 %. Asthénie, somnolence, hypothermie, frilosité, constipation, atteinte cutanée, crampes, myalgies sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Biologiste Infos

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique