Cancérologie : vers une prise en charge personnalisée

Sélectionner le bon traitement pour le bon patient : c'est le défi des nouvelles approches en cancérologie. L'essor des sciences « omiques » a rendu accessible le séquençage nouvelle génération (NGS) en routine pour des applications à visées diagnostiques et pronostiques. En parallèle, de nouvelles techniques fiables, rapides et non invasives telles que la biopsie liquide viennent compléter l'arsenal diagnostique et thérapeutique en oncologie. Accessible à partir d'un simple échantillon sanguin, cet outil se déploie progressivement dans les laboratoires de biologie clinique pour juger du risque métastatique et de l'agressivité de la tumeur, orienter le choix du traitement, ou encore permettre un suivi de la progression tumorale.

Noëlle Guillon; Dominique Bonnes-Taourel; Agnès Bourahla-Farine, publié le 27 novembre 2021

Cancérologie : vers une prise en charge personnalisée
Les sciences « omiques », ne cessent de prendre de l'ampleur pour la prise en charge du cancer. Tour d'horizon avec Marie de Tayrac et Alexandra Espagnol, du laboratoire de génétique moléculaire et génomique médicale du CHU de Rennes. La révolution des sciences « omiques » en cancérologie Trente ans de recherche en sciences « omiques », qui couvrent les analyses du génome, de l'épigénome, du transcriptome, du protéome, du métabolome, voire de l'exposome, ont permis de passer du séquençage par la méthode de Sanger en 1986 à la première introduction du séquençage de nouvelle génération (NGS) pour le diagnostic en 2013. « La lecture du génome des patients à l'hôpital sur des plateformes de génomique, rendue possible grâce au soutien de l'INCa (Institut national du cancer), a bouleversé la prise en charge des patients, depuis le diagnostic jusqu'au monitoring1 », relève Marie de Tayrac lors des JFBM en...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue Biologiste Infos

S'abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
médecin palpant la thyroïde d'une patiente
  • Actualités
  • Dans votre pratique
  • Recommandations
photo de purpura sur peau humaine
  • Actualités
  • Dans votre pratique
  • Prévention et dépistage