Vers un allègement des obligations vaccinales pour les professionnels

La HAS préconise la levée de l’obligation vaccinale contre la Covid-19, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (DTP) chez les professionnels des secteurs sanitaire et médico-social (sauf à Mayotte pour le DTP), même si elle reste fortement recommandée. L’obligation vaccinale est maintenue pour l'hépatite B et étendue aux professionnels libéraux.

N.B-S., publié le 04 avril 2023

Vers un allègement des obligations vaccinales pour les professionnels

Dans ses travaux publiés le 30 mars 2023, la HAS (Haute Autorité de Santé) actualise les obligations et recommandations vaccinales des professionnels des secteurs sanitaire et médico-social. Le premier volet porte sur les vaccins faisant actuellement l’objet d’une obligation vaccinale : Covid-19, diphtérie, tétanos, poliomyélite et hépatite B.

La HAS préconise que le vaccin contre l’hépatite B reste obligatoire pour les étudiants et les professionnels exerçant dans un établissement ou organisme public ou privé de prévention ou de soin, et recommande d’étendre cette obligation aux professionnels libéraux « exerçant leur activité hors d’un établissement ou organisme de prévention ou de soins et qui sont susceptibles d’être exposés à un risque de contamination ou d’exposer les personnes dont ils ont la charge ».

Concernant la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), la vaccination reste obligatoire à Mayotte mais est « fortement recommandée » chez les étudiants et professionnels sur le reste du territoire.

Enfin, sur le sujet de la vaccination contre la Covid-19, la HAS préconise la levée de l’obligation de vaccination, faisant place à une forte recommandation « pour les étudiants et professionnels des secteurs sanitaire et médicosocial (exerçant en établissements ou libéraux) et les étudiants et professionnels des services de secours et d’incendie (notamment les sapeurs-pompiers professionnels et bénévoles), en particulier pour les professions en contacts réguliers avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables ».

Un second volet consacré aux vaccins actuellement recommandés (les vaccins contre la coqueluche, la grippe, l’hépatite A, la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle) est attendu pour juillet 2023.

Dans la même rubrique
illustration avec un homme à quatre pattes attaquer de toute part par des pathogènes
  • Actualités
  • Dans votre pratique
  • En pratique
prise de sang d'une patiente par une infirmière
  • Actualités
  • En pratique
  • Prévention et dépistage
feuille de calendrier mars 2024
  • Actualités
  • Évènements