Santé périnatale en Outre-mer

L’enquête nationale périnatale 2021 dans les départements et régions d’outre-mer (ENP-DROM 2021) publiée par Santé publique France met en évidence des indicateurs globalement plus défavorables que dans l’Hexagone.

N.B-S., publié le 27 juin 2023

Santé périnatale en Outre-mer

L’ENP-DROM 2021 (Enquête nationale périnatale 2021 dans les départements et régions d’outre-mer) a été menée par Santé publique France et les agences régionales de santé (ARS) concernées. Les résultats ont ensuite été comparées avec l’ENP 2021 réalisée en France métropolitaine. En Guadeloupe, Martinique et à La Réunion, les indicateurs de santé et les facteurs de risque apparaissent moins favorable que dans l’Hexagone, alors que 25,1 à 33,4% des ménages déclaraient un revenu mensuel inférieur à 1000 euro (contre 7,5% en France métropolitaine).

Des indicateurs moins favorables que dans l’Hexagone

Ainsi, 22,1% et 24,9% des femmes présentaient une obésité avant la grossesse (contre 14,4% en France hexagonale). La proportion de grossesse non désirées ou arrivées trop tôt variait de 23,7% à La Réunion à 32,8% en Martinique contre 16,6% en métropole. La proportion d’enfant présentant un petit poids de naissance était également plus défavorable dans les DROM (entre 10,5% et 12,4%, contre 7,1% en France hexagonale). Par ailleurs, à deux mois, plus d’un enfant sur trois dormait dans le lit de ses parents dans ces DROM contre environ un enfant sur dix dans l’Hexagone. Enfin, les femmes dans les DROM se sentaient davantage tristes ou déprimées pendant la grossesse (33,1% à La Réunion, 33,9% pour la Guadeloupe et 39,4% pour la Martinique, contre 25,6% dans en France métropolitaine).

Une majorité d’enfant allaités

A l’inverse, cette enquête a montré l’adoption de comportements plus favorables à la santé de la mère et de l’enfant dans ces territoires que dans l’Hexagone concernant la consommation de tabac au troisième trimestre (variant de 3,9% à 8,7% dans les DROM, contre 12,2 % en métropole) et l’allaitement. En Guadeloupe, Martinique et à La Réunion, 82,6% à 93,6% des enfants étaient allaités de façon exclusive ou mixte à la maternité (contre 69,7% dans France hexagonale). A deux mois, 66% à 76,1% des enfants étaient allaités, 54,2% dans l’Hexagone.

Faire évoluer les politiques publiques et les pratiques cliniques

« Dans le cadre de la stratégie des 1000 premiers jours, l’ENP-DROM permet ainsi de produire les indicateurs périnatals qui participeront à faire évoluer les politiques publiques et les pratiques cliniques dans les départements, régions et collectivités d’outremer. Ils permettront également d’analyser la diffusion des recommandations de bonnes pratiques émises par les instances représentatives des professionnels de santé, d’estimer les besoins en matière de prévention, d’orienter et d’évaluer les politiques publiques touchant à la périnatalité » conclut Santé Publique France.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Évènements
Laboé-si,dengue,snmb,azoulay
  • Actualités
  • Données de santé
  • Numérique
biomed-j,biologistes médicaux
  • Actualités
  • Évènements