Endométriose : Ziwig propose un test salivaire, la HAS confirme son intérêt

La société Ziwig propose Ziwig Endotest®, un test salivaire pour la détection des endométrioses. Devant l’importance du sujet, la HAS s’est autosaisie du dossier et propose sa prise en charge dans le cadre du forfait innovation, en 3e intention après l’imagerie et la clinique. Yahya El Mir, PDG de Ziwig nous éclaire sur ce test, les études dont il est issu et les extensions à venir.

Par Sophie HOGUIN, publié le 10 janvier 2024

Endométriose : Ziwig propose un test salivaire, la HAS confirme son intérêt

Biologiste365 : Pouvez-vous nous présenter brièvement Ziwig ?

Yahya El Mir :  Ziwig est une start-up dont l’ambition est de développer des tests biologiques de dépistage de certaines maladies. Nous avons fait plusieurs choix stratégiques. Le premier est d’axer nos recherches sur les microARN salivaires (miRNA). Parce que ce sont des ARN très stables dans le temps et que les prélèvements salivaires sont simples à effectuer. Notre deuxième choix est d’orienter prioritairement nos recherches sur la santé de la femme. Parce que ce sont des sujets sur lesquels la médecine a pris beaucoup de retard alors qu’ils concernent la moitié de la population mondiale. Pour nombre de maladies de la femme et notamment l’endométriose nous assistons à des parcours de soins erratiques, tenant parfois du cauchemar. En outre, nos concurrents portent leurs efforts surtout sur les cancers,...

Ce contenu est réservé aux utilisateurs inscrits sur le site biologiste365.fr

S'inscrire gratuitement pour lire la suite
Dans la même rubrique
illustration avec un homme à quatre pattes attaquer de toute part par des pathogènes
  • Actualités
  • Dans votre pratique
  • En pratique
prise de sang d'une patiente par une infirmière
  • Actualités
  • En pratique
  • Prévention et dépistage
feuille de calendrier mars 2024
  • Actualités
  • Évènements