Résistance aux antibiotiques : une veille interacadémique permanente

Devant le risque de se trouver dans une impasse thérapeutique, les Académies d’Agriculture, de Médecine, de Pharmacie et Vétérinaire ont mis en place, suite à la journée scientifique du 21 novembre 2012, une veille inter-académique permanente de la résistance aux antibiotiques.

Par Steven DIAI, publié le 14 novembre 2014

Résistance aux antibiotiques : une veille interacadémique permanente

Les quatre Académies, tout en soutenant les plans d’action mis en œuvre au niveau national, européen et international, prennent acte de l’engagement du Gouvernement dans la lutte contre la résistance des bactéries aux antibiotiques, enjeu majeur de santé publique, qui s’inscrit pleinement dans l’objectif fixé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation Mondiale de la Santé Animale / Office International des Épizooties (OMSA/OIE) : une seule santé.

Ensemble, les quatre Académies rappellent plus particulièrement certaines de leurs recommandations émises lors de la journée scientifique du 21 novembre 2012 :

 favoriser et développer une approche écosystémique environnementale (intégrant Végétal, Animal et Homme) de la problématique « antibiorésistance » au niveau de la recherche, de l’enseignement et des politiques agricole et de santé publique ;

 développer une approche internationale et accroître la solidarité internationale notamment en :

 harmonisant les normes sanitaires des pays exportant en Europe avec celles de l’Union européenne,

 introduisant des règles restrictives quant à la présence d’antibiotiques dans les cahiers des charges régissant l’importation des animaux et des denrées alimentaires dans l’Union européenne,

garantissant par réciprocité une qualité des produits conforme aux dispositions réglementaires ;

 surveillant et contrôlant tous porteurs de Bactéries MultiRésistantes (BMR), voire totorésistantes (BTR), chez l’Homme, l’Animal et dans les denrées alimentaires ;

 renforcer la formation initiale et continue de l’ensemble des professionnels de santé et des acteurs impliqués dans le cycle de vie des antibiotiques ;

 mettre en application et rappeler à l’ensemble de la population et, plus particulièrement, aux professionnels de santé, les règles élémentaires d’hygiène et de désinfection auprès des patients et des clients respectifs ;

Les quatre Académies tiennent à souligner qu’une approche coordonnée et globale s’impose pour :

 inciter les professionnels de santé, les différents acteurs impliqués dans le cycle de la vie des antibiotiques, les chercheurs et les Pouvoirs publics à prendre la mesure des enjeux en vue d’éviter à terme tout risque inéluctable ;

 sensibiliser les patients et les éleveurs à un meilleur usage de cette classe de médicaments.

Dans la même rubrique
professionnels de santé échangeant autour de clichés médicaux et données médicales diverses symbolisés par des icônes digitaux
  • Actualités
  • Données de santé
  • Numérique
mégaphone criant "pitch"
  • Actualités
  • Évènements
  • La vie du réseau
  • Stratégie